Image_femmes_enfant

Séparations conjugales et inégalités parentales : une comparaison franco-québécoise

Conférence-midi du Partenariat Familles en mouvance

 

Le Partenariat reçoit Émilie Biland dans le cadre de la parution de son livre Gouverner la vie privée. L’encadrement inégalitaire des séparations conjugales en France et au Québec (octobre 2019). L’ouvrage porte sur l’action publique visant les couples séparés et leurs enfants, et leurs effets sur les rapports sociaux de classe, de genre, et de race.


Résumé de la conférence

Entre droit privé et prestations familiales, l’action publique visant les séparations conjugales contribue de manière significative aux inégalités au sein des familles et entre les familles. Fondée sur trois séries d’enquêtes collectives, quantitatives et qualitatives, menées en France et au Québec, cette présentation montrera que le cadrage des rôles parentaux dans l’après-rupture, porté par les professionnel.les du droit et les politiques publiques, continue de différencier fortement les parents, selon leur classe, leur genre et leur origine nationale. À l’heure du gouvernement par les incitations et le consentement, la norme de « coparentalité » fait ainsi l’objet d’appropriations variables tant de la part des parents que des intervenant.es. Elle nourrit les inégalités privées dans l’éducation et la prise en charge économique des enfants, quoique de manière variable selon le contexte national. Par comparaison avec la France, la configuration québécoise prend en effet davantage en compte les inégalités de genre que les inégalités de classe.


La conférence sera suivie d’une période de questions.

L’événement aura lieu le mardi 26 novembre 2019 de 12h30 à 13h30 au Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS (salle 2109).

L’entrée est ouverte à tous et gratuite. Un lunch sera servi sur place.


Affiche de l’événement

.

Invitée internationale

Émilie Biland est professeure de sociologie à Sciences Po, à Paris, et professeure associée au département de science politique de l’Université Laval, à Québec. Elle est membre du Centre de Sociologie des Organisations et de l’Institut Universitaire de France.

.

.

© 2015 Partenariat de Recherche Familles en Mouvance.
Haut
Suivez-nous :