Bessiere

La richesse des familles : une perspective intersectionnelle

Conférence-midi du Partenariat Familles en mouvance

.

Le Partenariat accueille Céline Bessière en direct de Paris pour une présentation sur les inégalités familiales selon les angles du genre et de l’appropriation du capital, en lien avec la parution récente de l’ouvrage «Le genre du capital. Comment la famille reproduit les inégalités». La conférence, ouverte à tous, se déroule entièrement en ligne.


Résumé de la conférence

Durant cette conférence, Céline Bessière reviendra sur son parcours de recherche qui l’a conduite depuis 20 ans à explorer les enjeux économiques des rapports familiaux. Ses travaux de recherches ont d’abord porté sur les transmissions d’entreprises familiales (De génération en génération, arrangements de famille dans les entreprises viticoles de Cognac, Raisons d’agir 2010), puis – dans le cadre d’une vaste enquête collective –  sur le traitement judiciaire des séparations conjugales en France (Collectif Onze, Au tribunal des couples, Odile Jacob, 2013).
Dans son dernier livre, co-écrit avec Sibylle Gollac, Le genre du capital. Comment la famille reproduit les inégalités, La découverte, 2020), elle cherche à comprendre pourquoi et comment les inégalités de patrimoine entre les hommes et les femmes en France, loin de se résorber, s’accroissent au contraire. Pour ce faire, le livre explore deux moments cruciaux dans la distribution de la richesse des familles : les successions et les séparations, à partir de données statistiques et des enquêtes de terrain dans des familles, les chambres de la famille des tribunaux, les cabinets d’avocats et de notaires. Inscrit dans une perspective féministe matérialiste, le livre articule rapports sociaux de classe, de genre et de génération pour comprendre les stratégies familiales de reproduction. Dans la conférence, Céline Bessière expliquera pourquoi une approche intersectionnelle – qui pourrait également inclure les rapports sociaux de race – est indispensable pour mieux comprendre le rôle de la famille dans les inégalités de richesse.

La conférence se termine à 39:30 et est suivie par une période de question.

Consultez le compte-rendu de l’ouvrage «Le genre du capital» publié dans la revue internationale Enfances Familles Générations (Camille Biron-Boileau, 2020).

Invitée internationale

Céline Bessière est professeure de sociologie à l’Université de Paris-Dauphin (France) et membre du laboratoire IRISSO. Elle s’intéresse aux dimensions économiques et juridiques de la famille : transmissions patrimoniales, séparations conjugales, organisation des économies domestiques, division du travail entre conjoint·es, etc.

.

.

Céline_Bessière_2017-21-1024x683.

.

© 2015 Partenariat de Recherche Familles en Mouvance.
Haut
Suivez-nous :