building-674828_640

L’instauration de la politique familiale québécoise : reconnaissance du rôle du PRFM

Présence médiatique

Dans le cadre des célébrations entourant les 50 ans de l’Institut national de la recherche scientifique, une série de reportages sur les retombées de l’institution dans la société a été produite. Au nombre de ces initiatives, on compte l’implication de notre partenariat de recherche dans l’avancement des débats autour de la mise en place de la politique familiale québécoise en 1997.

« La politique mise en place était plus interventionniste que dans d’autres pays », conclut Mme Belleau. « On est passé d’une politique nataliste à une politique sociodémocrate généreuse », a décrit Renée Dandurand.
Vingt ans plus tard, les effets de la politique familiale se font sentir. Le nombre de mères occupant un emploi a augmenté de 12 % de 1997 à 2002 et les enfants québécois sont aujourd’hui nettement moins susceptibles de vivre dans la pauvreté que les enfants des provinces environnantes.

Le Partenariat a d’ailleurs célébré, en 2018, les 20 ans de la politique familiale québécoise par l’organisation d’un colloque qui avait pour objectif de brosser l’état des lieux pour les différentes mesures issues de la politique (notamment les services de garde universels, les mesures fiscales d’aide aux familles et le Régime québécois d’assurance parentale). Un rendez-vous où se sont côtoyés des chercheurs, acteurs et actrices communautaires, ordres professionnels et acteurs de divers corps gouvernementaux et qui a mené à des conclusions intéressantes (Actes à paraître sous peu).

© 2015 Partenariat de Recherche Familles en Mouvance.
Haut
Suivez-nous :