Avoir ou non un enfant au Québec : conditions, moments et motivations

Utilisation de bandes dessinées pour diffuser des résultats de recherche

Balados, pièces de théâtre, capsules vidéos… Quand on pense aujourd’hui au transfert et à la valorisation des résultats de recherche, on ne peut qu’être admiratif devant la créativité de certaines initiatives. C’est le cas ici de la chercheure Laurence Charton, membre du Partenariat Familles en mouvance qui signe ici une série de cinq bandes dessinées sur ses résultats de recherche, en collaboration avec l’illustratrice Sophie Bédard.

Bien que les bandes dessinées soient issues du projet de recherche « Avoir ou non un enfant au Québec : conditions, moments et motivations » réalisé entre 2016 et 2019, la chercheure estime qu’elles synthétisent plus globalement des résultats acquis sur une « histoire longue » de recherche, auprès de femmes et d’hommes, en couple (hétéro, lesbien ou gai) ou seuls, avec enfant ou sans enfant (volontairement ou non), en âge biologique ou non pour avoir des enfants.

Dans le cadre du projet «Avoir ou non un enfant», la chercheure et son équipe ont rencontré séparément les deux partenaires d’une quinzaine de couples hétérosexuels. Ces couples, âgés de moins de 50 ans, avaient zéro, un, deux ou trois enfants au moment des entretiens. Pour compléter ce corpus, une quinzaine de femmes et une quinzaine d’hommes sans enfant, volontairement ou non (en couple ou non), âgés entre 40 et 70 ans, ont aussi été rencontrés dans le cadre d’entretiens semi-directifs. Ce projet de recherche informe les quatre premières bandes dessinées.

La cinquième bande dessinée est issue de plusieurs recherches sur la transmission du nom de famille. Elle résume les résultats exposés dans ces publications :

Charton, L. et D. Lemieux. “ Naming Your Child in a Same‐Sex Parenting Situation: Identity of the Child, Parental Status, and Kinship Ties”. Canadian Review of Sociology, 2020, 57(1) : 105-121.

Charton, L., D. Lemieux et F.-R. Ouellette. « Le désir d’enfant exploré à travers les pratiques de nomination. » Anthropologie et Sociétés 2017, 41(2) : 157-173.

Charton, L., L. Duchesne, D. Lemieux et F.-R. Ouellette. « Un retour des patronymes au Québec, 2005-2010 : Au-delà des chiffres, des discours complexes entre égalité, identité et filiation », Cahiers Québécois de démographie, 2015, 44(1) : 5-34.

Charton, L. et D. Lemieux. « Quand les parents choisissent noms et prénoms: pratiques et rites de nomination au Québec du 21e s. », Recherches Familiales, 12/2015 : 113-124.

© 2015 Partenariat de Recherche Familles en Mouvance.
Haut
Suivez-nous :