Le « nouveau contrat familial »

La programmation de la phase IV (2004-2008) demeurait centrée sur l’étude des réalités familiales, et non sur les problèmes qui leur sont associés. Elle visait surtout à s’inscrire résolument dans un questionnement sur la situation qui découle des changements familiaux et de leurs répercussions, que nous désignons ici comme le « nouveau contrat familial ». Telle qu’entendue ici, la notion de « contrat familial » réfère à l’état des relations entre les acteurs du champ familial; les familles elles-mêmes (parents, enfants, autres proches), mais aussi les instances gouvernementales, communautaires et privées qui influencent la manière dont s’accomplissent les fonctions économiques, symboliques et sociales de l’institution familiale (relance des générations, socialisation, protection, soutien, construction identitaire…). Plus spécifiquement, elle réfère aux responsabilités, obligations et engagements de ces divers acteurs, aux régulations socio-juridiques, économiques et culturelles dans le cadre desquelles ils agissent et aux négociations concernant la famille qui se mènent dans la sphère politique.

C’est donc autour de cette problématique du « nouveau contrat familial » que s’articulait la programmation 2004-2008. Elle se composait de 3 axes de recherche, de 2 chantiers de recherche en émergence ainsi que de projets hors axe :

Axe 1 : La complexe articulation des réalités familiales et sociales : choisir, concilier, négocier

Cet axe de recherche vise à éclairer la manière dont les individus concilient leurs diverses aspirations, obligations et responsabilités, en tenant compte de l’instabilité conjugale, de la diversité des configurations familiales et des multiples temporalités qui structurent la vie des couples et des familles. Il permettra de mettre en perspective un enjeu social important, celui de la conciliation travail/famille en la reliant aux autres dimensions de la vie sociale. Il enrichira les connaissances quant au rôle des familles immigrées dans la dynamique démographique québécoise et précisera leurs conditions de vie.

Membres du comité de l’Axe 1 :

Ce comité a pour mandat d’élaborer annuellement une programmation d’activités de recherche, de diffusion et de transfert de connaissances liée à l’Axe 1.

  • Évelyne Lapierre-Adamcyk, Université de Montréal, Démographie
  • Hélène Belleau, INRS-UCS
  • Benoît Laplante, INRS-UCS
  • Claire Benjamin, Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles
  • Danielle Aubert, Conseil de la famille et de l’enfance
  • Jacinte Roberge, Conseil de la famille et de l’enfance
  • Maude Rochette, Ministère de la Famille et des Aînés
  • Marie Rhéaume, Fédération québécoise des organismes communautaires Famille

Axe 2 : Solidarité, protection et participation sociales

Cet axe de recherche concerne les solidarités familiales, communautaires et publiques, qui seront analysées notamment en regard des exigences croissantes d’autonomie individuelle et des risques élevés de précarité. Il s’intéresse aux formes privées du soutien, de l’échange et du don, mais aussi aux interventions publiques et communautaires, aux politiques publiques et aux modalités de participation sociale de certaines catégories de population (jeunes, immigrés, personnes âgées).

Membres du comité de l’Axe 2 :

Ce comité a pour mandat d’élaborer annuellement une programmation d’activités de recherche, de diffusion et de transfert de connaissances liée à l’Axe 2.

  • Renée B.-Dandurand, INRS-UCS
  • Johanne Charbonneau, INRS-UCS
  • Marianne Kempeneers, Université de Montréal, Sociologie
  • Louise Paquette, Ministère de la Famille et des Aînés
  • Lise Bourcier, Conseil de la famille et de l’enfance
  • Irvine Henry, Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles
  • Julie Paquette et Chantal Lefebvre, CSSS de Bordeaux-Cartierville–Saint-Laurent (CAU)
  • Marie Rhéaume, Fédération québécoise des organismes communautaires Famille

Axe 3: Les conceptions, les normes et les valeurs associées à la famille

Cet axe interroge les valeurs véhiculées au sein des familles et dans les interventions auprès des familles, mais aussi les conceptions de la famille qui sous-tendent les programmes et politiques publiques, l’action communautaire et les revendications sociales. Il vise à mettre au jour le sens donné aux situations vécues, aux décisions prises, aux changements proposés, à élucider les orientations des différents acteurs du champ familial. Des projets nouveaux pourront y être inscrits en lien avec l’étude de projets de lois, de programmes ou de mesures familiales.

Membres du comité de l’Axe 3 :

Ce comité a pour mandat d’élaborer annuellement une programmation d’activités de recherche, de diffusion et de transfert de connaissances liée à l’Axe 3.

  • Françoise-Romaine Ouellette, INRS-UCS
  • Hélène Belleau, INRS-UCS
  • Alain Roy, Université de Montréal, Faculté de droit
  • Sabin Tremblay, Ministère de la Famille et des Aînés
  • Chantal Dumont, Conseil de la famille et de l’enfance
  • Irvine Henry, Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles
  • Yves Lajoie, Regroupement inter-organismes pour une politique familiale au Québec

Chantier 1 : Transmission

Ce chantier vise à identifier et à analyser les modalités actuelles de la transmission au sein des familles québécoises de différentes communautés culturelles, en tenant compte de la coexistence de plusieurs générations, de l’instabilité conjugale et des recompositions familiales, de la transformation des seuils d’entrée dans l’âge adulte et du vieillissement de la population. Il permettra de mieux comprendre jusqu’à quel point les jeunes adultes doivent se construire de manière autonome et jusqu’à quel point leurs parents réussissent ou échouent à leur transmettre une part de leur capital économique, social et symbolique. Les principaux aspects de la transmission qui seront considérés sont le patrimoine (économies, maison, entreprise, autres valeurs matérielles) et certains marqueurs de l’identité familiale (patronyme, prénoms, nationalité, religion, langue, etc.), mais aussi l’identité professionnelle laquelle peut sembler ne dériver que du cursus scolaire, des choix personnels et des opportunités économiques, mais s’avère néanmoins dans bien des cas en continuité avec l’identité professionnelle des parents.

Responsables du chantier :

  • Hélène Belleau, INRS-UCS
  • Denise Lemieux, INRS-UCS

Chantier 2 : Solidarités familiales dans le Québec des années 2000

Ce chantier vise à produire un «  état de la question » concernant les formes de l’échange, du soutien et de la participation sociale dans des familles québécoises de différentes origines et de différentes régions du Québec. Il s’agira de miser sur l’expertise accumulée dans l’équipe sur ces sujets afin de mettre à jour les interprétations des enjeux et des conditions actuelles des solidarités familiales. Les projets développés examineront les moments critiques du soutien, les logiques sous-jacentes aux stratégies de mobilisation de l’aide et les soutiens communautaires et publics qui peuvent se substituer aux aides privées ou les compléter (services de garde, aides ménagères, etc.).

Comité du Chantier : R. B.-Dandurand, M. Kempeneers, I. Van Pevenage (agente de recherche), L. Paquette MFA, M. Rhéaume FQOCF, D. Campeau-Blanchette COFAQ, L. Bourcier CFE, J. Valois COFAQ, J. Paquette et C. Lefebre du CSSS de Bordeaux-Cartierville–Saint-Laurent (CAU) et L.Roy.

Projets hors axe

  1. Projet pilote de transfert de connaissances dans les organismes communautaires Famille

Chercheurs : Ouellette, F.-R. (resp.) et B-Dandurand; Collab. Paquette, j. et Michaud, M.-C. (rédaction), Valois, J., FQOCF, FAFMRQ, COFAQ et Provost, M.
Financements : MDER
Ce projet a donné lieu à la publication d’un outil de transfert de connaissances : AGIR SUR LES POLITIQUES FAMILIALES (Fiches synthèses et Guide d’animation).

  1. Le transfert de connaissances entre praticiens, gestionnaires et chercheurs comme source d’innovation

Chercheurs : St-Cyr Tribble, D. et Belleau, H.
Financements : FQRSC

Pour voir l’ensemble des projets de la phase IV de programmation de recherche : cliquez ici!

À cette programmation de recherche, s’ajoute la banque informatisée de données Famili@. Mise à jour annuellement, Famili@ recense la recherche québécoise sur la famille.

La revue Enfances, Familles, Générations est dirigée par deux chercheurs du Partenariat : Hélène Belleau et Alain Roy.

Banque de données Famili@
la recherche québécoise
sur la famille en plus
de 11 000 fiches